Comment réussir une sèche en musculation ?

La sèche est un procédé plus complexe que le régime visant à réduire la quantité de masse graisseuse dans le corps. Ce programme est communément utilisé par les pratiquants de musculation et de fitness. Il est important de préciser que le programme de sèche en musculation intervient après une prise de masse musculaire, qui est généralement accompagnée d’une augmentation des masses graisseuses du corps. Pour vous aider à faire une bonne sèche, voici quelques informations sur le principe de la sèche et les points à retenir pour atteindre votre objectif.

Principe de la sèche en musculation

Lorsque l’on parle de sèche, il faut comprendre qu’il s’agit surtout d’un programme alimentaire, plutôt que d’exercices pour mincir. Le but sera de conserver au maximum votre masse musculaire et en même temps de perdre le gras et l’eau sous-cutanée. Cela peut être difficile, car vous risquez de perdre les muscles que vous avez mis du temps à obtenir.

Pour faire une bonne sèche, vous devrez surtout passer par un changement de vos habitudes alimentaires et réduire l’apport calorique de vos repas. Mais il faut faire la différence entre la sèche et les différents régimes que vous pouvez connaitre.

Les athlètes pratiquent une sèche environ deux fois par an pour une durée moyenne de 2 à 3 mois. Mais cette durée peut dépendre de la quantité de masse grasse que vous souhaitez éliminer.

Pour garder la forme, vous pouvez toujours effectuer quelques exercices de cardio légers durant une sèche, en fin de séance. Mais il n’est pas nécessaire de changer vos programmes de musculation pour pratiquer cette activité intensément. Cela risque de vous fatiguer davantage et de stresser votre corps plus qu’il ne faut.

programme de seche

Comment se déroule un programme de sèche ?

Un programme de sèche est constitué par des changements dans votre alimentation quotidienne. Vous aurez à réduire votre dose de glucides afin de perdre suffisamment de gras. Mais vous avez auparavant besoin de connaitre vos besoins caloriques pour ne pas perdre en force du jour au lendemain. Ces besoins varient d’une personne à une autre, en fonction de ses activités sportives, son métabolisme, mais aussi de son âge, ou encore son poids et sa taille. En général, l’apport calorique est réduit de 15 % durant une sèche, mais ce chiffre peut légèrement varier.

En ce qui concerne les protéines, nous vous conseillons d’augmenter un peu votre apport pour faciliter la régénération des muscles. En cas de manque en protéine, vos muscles auront tendance à s’atrophier. En revanche, évitez les protéines grasses et préférez des aliments légers comme le blanc de poulet et les légumes.

Évitez de vous précipiter et d’opter pour des régimes drastiques pour obtenir des résultats trop rapidement. La baisse calorique doit se faire petit à petit à mesure de 100 ou 200 calories par semaine au maximum. Il est également recommandé d’adopter dans votre diète des aliments qui vous aideront à limiter les sensations de faim (flocons d’avoine, pomme, fromage blanc, thé vert, etc.). Il faudra également penser à bien vous hydrater.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Partager sur Facebook Partager sur Twitter ->

Laissez un commentaire !